LE BILAN DE SARLOZY EN 15 CHIFFRES  :

 

Paroles...Paroles....Paroles.... !

LE BILAN DE HOLLANDE :

 

François Hollande peut remercier Nafissatou Diallo et Dominique Strauss-Kahn sans lesquels il ne serait jamais devenu Président de la République. Le candidat Hollande a très vite oublié qu’il avait été élu par défaut. Ayant déclaré  pendant sa campagne électorale, haut et fort au Bourget en janvier 2012 : « Mon adversaire c’est le monde de la finance », il a mis en oeuvre toute l’année son programme.

 

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X.

 

Extrait de « La conférence presse imaginaire de François Hollande » par Jean-Jacques Netter

 

Moi Président, je suis content que la bourse soit au plus haut.

J’ai bien compris que ce n’était pas pour saluer les décisions que j’ai prises depuis un an, mais plutôt parce que les sociétés qui font partie de  l’indice CAC 40 réalisent la plus grande partie de leurs chiffres d’affaires et de leurs profits à l’extérieur de France….etc

 

Moi Président, j’ai bien compris que la montée du chômage depuis un an avait beaucoup plus à voir avec le manque de réformes en France depuis 30 ans,  qu’à cause de la crise. Je prends tout de suite la décision de ranger ma « boite à outils » qui ne sert à rien et de demander à Monsieur Arnaud Montebourg de partir du gouvernement, car il n’a cessé de raconter des histoires aux français sur Peugeot, Goodyear, Petroplus, Florange et surtout il a fait fuir les investisseurs. … etc….

 

Moi Président je vais vous dire clairement à quel camp j’appartiens : celui des social démocrates, car je crois que l’on ne peut plus développer notre économie avec les idées de mes amis socialistes qui n’ont que le principe de la  redistribution en tête, en oubliant qu’avant de pouvoir distribuer, il faut avoir créé de la richesse. …etc….

 

Moi Président, j’ai décidé de mettre l’Etat au service des entreprises et de cesser de les ponctionner pour faire fonctionner un état inefficace. Je vais ramener l’impôt sur les sociétés à 15%, comme en Irlande. Je vais aussi geler les prestations sociales pendant 24 mois  et introduire de la dégressivité dans les allocations chômage. …etc…

 

Moi Président j’ai décidé de relever l’âge légal du départ à la retraite à 64 ans et de demander 44 ans de cotisations pour obtenir une retraite pleine. En même temps j’alignerai la CSG des retraités sur le régime normal. Je mettrai fin aux  régimes spéciaux notamment à l’EDF,  GDF qui perçoivent des fonds de la CNAV, la caisse des salariés du privé, avec la complicité de l’Etat….

 

Moi Président je vais diminuer vraiment les dépenses publiques. D’abord les dépenses de l’état, en  maitrisant la masse salariale de l’état ; en  rationalisant la gestion de l’administration en introduisant les techniques d’  « e-government » qui ont donné partout d’excellents résultats … etc …

 

Moi Président je vais faire baisser les dépenses de l’assurance chômage. Il coûte d’autant plus cher que la France a la durée d’indemnisation la plus longue (2 ans, et 3 ans au-dessus de 50 ans), et le montant d’indemnisation le plus élevé (le maximum est à plus de 6000 euros/mois). Évidemment ce système n’incite pas à se battre pour retrouver rapidement un emploi. Il faut revenir à un niveau de protection plus raisonnable. …etc …

 

Moi Président je vais faire baisser les dépenses d’assurance maladie en demandant qu’on  aligne progressivement les tarifs des hopitaux et ceux des cliniques, en limitant le coût des transports sanitaires, en économisant sur les affections de longue durée et surtout en réduisant les actes inutiles. …etc …

 

Je vous invite à aller sur son site pour la version intégrale :

http://institutdeslibertes.org/pour-tourner-definitivement-la-page-de-2013-le-bilan-de-francois-hollande-version-longue/

 

Bizzzzzzz à tous de la ti’te youyou29

Retour à l'accueil