brest 1944

Entre 1940 et 1944, la ville de BREST a subi les bombardements des Alliés. La ville sera la cible de 165 bombardements indiscriminés faisant d'innombrables victimes parmi les civils. Du 7 août au 18 septembre 1944, Brest reçoit 30 000 bombes et 100 000 obus. À l’issue des bombardements, sur les 16 500 immeubles que comptait initialement la ville, 7 000 sont totalement détruits (42 %). Sur les 4 000 immeubles du centre historique seuls 400 étaient intacts en septembre 1944, dont 4 dans le centre-ville.

Les faubourgs de la ville n’ayant subi que peu de dégâts, les constructions de ces époques sont toujours bien visibles aujourd’hui dans le tissu urbain de Brest, par opposition à la vieille ville malheureusement disparue ; certains de ces immeubles donnent lieu localement à des opérations de rénovation.

 

L'association «Brest 44» composée d'une cinquantaine de personnes a été créée en 2002. Elle a pour but la sauvegarde du patrimoine de la région lié à la Seconde Guerre mondiale. Elle restaure les véhicules civils et militaires de cette époque, assure la conservation des uniformes et participe à des expositions, spectacles, convois et cérémonies, tout ceci de manière à rendre hommage aux vétérans mais aussi aux résistants de la Seconde Guerre mondiale qui, au prix de leur vie bien souvent, nous ont libéré. Une manière de préserver le devoir de mémoire afin de la transmettre aux générations futures.

 

Dans  mon petit village de Quimerc’h en Finistère,  le 9 mai dernier, était célébré « Brest 44 ». J’ai photographié par hasard ces jeunes et moins jeunes qui s’apprêtaient à se désaltérer au café du coin. Une équipe bien sympathique cette association. 


 

 

Bizzzzzzzzz à tous de la petite youyou29

 

Retour à l'accueil