hervé gourmelon

Il m’a été donné l’opportunité de lire un ouvrage historique sur ma commune et particulièrement le village où je vis actuellement. En effet à 2 kms à vol d’oiseau de ma fenêtre, je peux apercevoir caché derrière les arbres, le château du Bot de Quimerc’h. Mais je n’en connaissais pas l’histoire.Un ancien de la commune m’a prêté cet ouvrage que j’ai particulièrement apprécié. On y voit la délation à son extrême, les règlements de comptes entre clochers de villages, les trahisons politiques… etc….. une époque où il ne devait particulièrement pas y faire bon vivre, les têtes étaient raccourcies à tout va !! 

 

A propos de l'auteur :
Passionné par l'histoire de la Bretagne, Hervé Gourmelon, ENA, administrateur civil du ministère des Finances, est également l'auteur des ouvrages Le Chevalier de Kerlérec (1704-1770), l'affaire de la Louisiane, couronné par le prix Luc Dupont-Reille de l'Académie des Sciences d'Outremer.

 

Résumé :
Le régime de la Terreur a conduit à l'échafaud des milliers de personnes de tout âge et de toutes conditions sociales, après des jugements sommaires.
Aucune région de France n'a été épargnée par cette fureur sanguinaire. Le destin tragique de 5 habitants de Bretagne sous la Terreur en 1794 permet de suivre le cheminement de chacun des cinq suspects, depuis son arrestation jusqu'à sa mort.
Quatre d'entre eux sont des aristocrates de la paroisse de Quimerc'h, dans le Finistère : le comte Gilles Conen de Saint-Luc, ancien président du Parlement de Bretagne, né à Rennes en 1721, Son épouse, Marie du Bot, née à Quimerc'h en 1743, Leur fille Victoire, étonnante religieuse aux multiples talents, née à Rennes en 1761, Anne Pichot de Querdisien, célibataire, née à Brest en 1755, guillotinée à Brest le 31 mars 1794.
Les trois premiers condamnés et exécutés le 19 juillet 1794 à Paris, place de la Nation, en même temps que des membres des familles Magon et de Saint-Pern, de Saint-Malo.
La cinquième victime est d'origine modeste : Pétronille Bochhen, née à Combrit (Finistère) en 1743, célibataire, couturière, habitait Morlaix et fut la première femme du département à être guillotinée à Brest le 28 mars 1794.

Cet ouvrage, dédié à la mémoire des cinq martyrs bretons, rend hommage à toutes les victimes de la Terreur. Une drôle d’époque ce régime de la terreur, même les innocents y passaient .....Bizzzzzzzzzzzzzzzzz à tous de la petite youyou29.

Retour à l'accueil