AIR - Virgin suicides

AIR - Virgin suicides

Virgin Suicides film réalisé par Sofia Coppola en 2000 est tiré du roman intitulé lui-même : The Virgin Suicide publié en 2000, écrit par Jeffrey Eugenides.

Jeffrey Eugenides s’inspire d’un fait divers ayant eu lieu en 1970 dans l’Etat du Michigan dans le quartier huppé de Grosse Pointe.

Cette année-là, cinq sœurs alors adolescentes se suicident, provoquant choc et incompréhension.

Dans le roman, qui a été fidèlement retranscrit sur les écrans par Sofia Coppola (sorti en septembre 2000), d’anciens voisins, de l’âge des sœurs Lisbon, toujours sous le charme des jeunes filles qu’ils espionnaient constamment à la longue-vue, décident, vingt ans après, d’enquêter sur les raisons pour lesquelles elles ont mis fin à leurs jours. Ils questionnent toutes les personnes ayant eu des informations sur elles : leurs parents, d’anciens voisins, leur orthodontiste, le " tombeur " de l’école, alors en cure de désintoxication…

Ils rassemblent témoignages récents, ragots, conversations téléphoniques, confessions sur le vif, rapports de médecins récupérés à l’époque où ils voulaient tout connaître des filles. Ils vont jusqu’à voler le journal de la plus jeune suicidée.

Dans un récit polyphonique mêlant toutes ces voix, ils retracent le cours de la vie des filles pendant ces 13 longs mois, donnant autant de détails que possible sur leur intimité (sous-vêtements, habitudes, couleur de leur rouge à lèvres) et sur leur comportement à l’extérieur (loisirs, relations, attitudes en classe…).

L’histoire commence avec la découverte de la cadette, Cécilia, qui a tenté de mettre fin à ses jours en se tranchant les veines dans son bain.

Après ce drame, les parents décident de laisser plus de liberté à leurs filles et tout semble s’égayer mais, pendant la seule fête donnée par les filles, Cécilia saute par la fenêtre de sa chambre et s’éteint définitivement.

La famille est alors totalement bouleversée et leurs relations se dégradent progressivement. Les filles comme les parents tombent dans les abîmes de la dépression, la maison est de plus en plus négligée et les filles s’isolent peu à peu, coupant tout contact avec leurs camarades de classe, elles deviennent intouchables ; seule la psychologue du lycée entretient des rapports avec elles.

La situation s’améliore et les filles semblent reprendre goût à la vie au moment où Lux rencontre Trip Fontaine, le séducteur, et où ses sœurs reprennent contact avec leurs environnement social.

Le bal du lycée est l’apogée de leur renaissance, car elles sortent enfin s’amuser comme toutes les filles de leur âge, accompagnées par des garçons du lycée.

Mais, tout bascule lorsque, ce même soir, Lux découche et tombe dans les bras de Trip, désobéissant aux règles imposées par sa mère. Furieuse, Mrs. Lisbon décide de retirer les filles de l’école et de leur interdire tout contact avec l’extérieur. Elles sont alors prisonnières, et tentent pendant un temps de briser leur ennui sans succès. Désespérées, elles ne trouvent d’échappatoire que dans la mort, et, alors que les garçons viennent les chercher pour les emmener en Floride, elles se suicident l’une après l’autre le même soir.

En 1999, Sofia Coppola, contacte le groupe pour la musique de son premier long métrage Virgin Suicides, car elle voulait utiliser l'ensemble du disque Moon Safari, mais les deux musiciens lui proposent de composer une bande originale pour son film. Ils enregistrent la musique dans le même studio que pour Moon Safari, avec l'aide du batteur Brian Reitzell à qui Sofia Coppola a demandé de superviser l'enregistrement. Une fois la musique terminée, la production du film leur demande expressément une chanson pour le générique de fin. L'espace d'un Week-end, Air invite Thomas Mars (du groupe Phoenix) qui écrit les paroles, joue la batterie et chante sous le pseudonyme de Gordon Tracks. Ce dernier suggère Hugo Ferran pour les mélodies jouées au saxophone. La chanson devient un single et fait l'objet d'un clip tourné par Sofia Coppola dans lequel Air et Thomas Mars font une apparition en tant que professeurs dans le bal de fin d'année du film. Le disque reçoit de bonnes critiques et permet la reconnaissance, le disque recevra la Victoire de la musique de l'« album de musique originale de cinéma » en 2001. Les membres du groupe sont depuis devenus d'étroits collaborateurs de Sofia Coppola, en étant présent sur ses trois films sortis : Virgin Suicides, Lost in Translation (par le morceau alors inédit Alone In Kyoto) et Marie-Antoinette (avec la version instrumentale du morceau Il Secondo Giorno issue de leur collaboration avec Alessandro Baricco).

La musique :

Le film :

Bizzzzzzz à tous de youyou29.

Voir les commentaires

RAMMSTEIN – RAMSTEIN – FRECCE TRICOLORI

RAMMSTEIN – RAMSTEIN – FRECCE TRICOLORI

Tout commence le 28 Août 1988, au cours d'un meeting aérien sur la base aérienne américaine de Ramstein, en Allemagne. Trois avions de la patrouille acrobatique italienne les "Frecce Tricolori" se percutent et s'écrasent sur les spectateurs, faisant 69 morts et 500 blessés, notamment par brulure. Comme la plupart des accidents aériens, celui de Ramstein est très médiatisé, et l'Allemagne entière est secouée par cette catastrophe aérienne qui reste considérée comme la plus terrifiante ayant jamais eu lieue en Allemagne. Le peuple allemand en veut aux autorités américaines, responsables de la sécurité du meeting, qui n'avaient prévu aucun service de sécurité. Les USA manquent d'ailleurs à leur responsabilité en ne dédommageant les victimes que 13 ans plus tard.

L'idée d'appeler le groupe Rammstein vient de Christoph 'Doom' Schneider, Christian 'Flake' Lorenz et Paul Landers. Ils pensaient qu'il se devait d'y avoir un groupe du nom de "Rammstein-Flugschau" (Meeting aérien de Rammstein). À noter qu'ils ont tout de suite décidé d'ajouter un "m", pour qu'il n'y ait pas de confusion possible. Les 3 ont donc commencé à prononcer ce nom à tout bout de champ. Mais Till, Richard et Olli trouvaient ça stupide. Cependant, ils aimaient bien l'idée d'appeler le groupe Rammstein. Le "Flugschau", trop long, fut donc supprimé pour ne conserver que "Rammstein", nom provocateur et qui colle à la musique des six teutons.

 

Rammstein est un groupe de metal industriel allemand formé en 1994 à Berlin, constitué depuis le début de six membres originaires d'Allemagne de l'Est ; décrit comme appartenant au genre Neue Deutsche Härte, il en est le représentant le plus connu.

 

C’est en 1997, avec leur second album, Sehnsucht, que Rammstein connaît le succès en Allemagne puis dans le reste de l'Europe et se distingue pour l'importance des effets pyrotechniques durant leurs concerts; ce sont alors les singles Du Hast et Engel qui retiennent le plus l'attention.

 

Les paroles de Rammstein sont entièrement écrites par le chanteur Till Lindemann. Ces textes traitent principalement des rapports entre les êtres, relations parents-enfants, aimé-aimant, dominé-dominant… Les ravages que peut causer l'amour sont un thème souvent abordé, le titre du premier album Herzeleid signifie justement Peine de Cœur. Ces paroles reposent sur de nombreux jeux de mots et de nombreux double-sens. Till Lindemann définit sa création comme un don au public d'un texte auquel il donne un sens précis par rapport à ce qu'il vit personnellement. Lorsque la chanson existe, il ne la possède plus et chacun peut percevoir ensuite en elle un événement qui se rapproche de son parcours personnel.

 

À cause du caractère noir, martial, violent et volontairement provocateur des images et des paroles employées par le groupe, Rammstein crée de nombreuses polémiques bien que le groupe se soit toujours défendu de toute dérive en critiquant la réaction des médias.

 

Live  "En direct de Berlin"  les 22 et 23 Août 1998 à Parkbühne Wuhlheide Berlin (Allemagne).  Je vous laisse profiter de ce moment exceptionnel.

 

Bizzzzzzzzzz à tous de YOUYOU29.

Voir les commentaires

Promenade en Guzzi en Presqu'île de Crozon

Promenade en Guzzi en Presqu'île de Crozon

Nous vous emmenons avec nous pour cette balade en moto Guzzi au mois d'août 2014 dans la Presqu'île de Crozon avec caméra embarquée.

 

En passant via :

 

Rosnoën

Le Pont de Térénez

Lanvéoc

Le Fret

Saint Fiacre

Roscanvel

La pointe des Espagnols

Camaret

La pointe de Penhir

Morgat

Saint Nic

Pentrez

 

Bonne visite.

 

Bizzzzzzzz à tous de youyou29

Voir les commentaires

Un lendemain de tempête à la pointe de Penhir & à l'arche de Dinan le 9 février 2014

Cette Publicité rajoutée ne me plaît pas du tout..! Je ne supporte pas qu'on m'impose ce genre d'idiotie ! Déjà qu'à la TV je zappe dès qu'elle apparaît ..

Si vous connaissez une plate forme autre qu'over-blog et qui nous laisse libre dans nos affichages et textes, dites-moi, je migre.

Bizzzzzzzzzzzz à tous de youyou29

Voir les commentaires

« Axiom » ou le monde terrifiant d’Archive

« Axiom » ou le monde terrifiant d’Archive

Extrait interview de Thierry Coljon le 4 juin 2014

C’est une vue très sombre et pessimiste de notre époque…

Je ne dirais pas pessimiste mais le reflet de notre époque, oui. Le monde est sombre. Je vis dans un chouette appartement dans le centre de Londres, il me serait facile de fermer les yeux et de me foutre de la réalité vécue par la plupart des gens. La vie est dure, je ne peux pas l’ignorer. Il y a tant de tristesse et d’oppression un peu partout dans le monde qu’il est important d’en parler.

« Axiom », avec son côté « 1984 » et « V comme Vendetta », prend une résonance particulière à l’heure de la montée en Europe des mouvements populistes, europhobes et souvent fascistes…

Oui, c’est vrai. Toute l’Europe de l’Ouest vit en ce moment dans cette atmosphère un peu inquiète, après des années de bonne santé et de sécurité. Le fascisme du passé revient à la surface. Même si le Front National de Le Pen n’est pas le Ukip de Nigel Farage, ce sont toujours les étrangers qu’on vise. J’ai grandi à Londres à la fin des années 70 où déjà on devait faire face à des problèmes de racisme. Le pire aujourd’hui est que les politiques semblent accepter le fait raciste et s’en servir à leurs profits.

Archive est-il ici perçu comme un groupe engagé ?

Je ne sais pas. J’imagine que ceux qui aiment notre musique en sont conscients. Notre premier disque, Londinium, était déjà un protest album. On s’est rendu compte, via les connexions Facebook, que la ville où se trouvent le plus grand nombre de nos fans, proportionnellement, est Téhéran. C’est fou, non ? Ça nous fait réfléchir…

 

                                                    **********

 

Extrait de l’article de Olivier Kalousdian, du 27 mai 2014

Depuis leur apparition dans la galaxie du trip-hop Anglais des années 90, le collectif Archive n'en finit plus de tromper son monde et de se pointer là où on ne l'attend pas vraiment.

Le contrôle des foules... Il s'agit là de l'une des principales sources d'inspiration du groupe :

« L'Histoire de l'humanité nous prouve que l'obsession de la domination et du contrôle de l'autre est toujours justifiée par les philosophies et les croyances. Le chaos de l'humanité est une chose magnifique. Mais est-ce pour autant que cette beauté doit devenir uniformité ? La société occidentale est devenue déconnectée d'elle-même, centrée sur elle-même et méprisante avec l'environnement. Le progrès est trompeur : Nous possédons et produisons bien plus que nos besoins et nous nous laissons fasciner et écraser par ces conforts. Des facilités qui nous empêchent d'aborder la vie d'une façon simple et instinctive » déclarait alors, Darius Keeler.

Axiom raconte, au travers de chapitres, l'histoire d'une ile (Axiom) dont la ville souterraine est sous la coupe d'une cloche qui sonne et décide du destin de ses habitants. Une idée qui germa après l'enregistrement du sonneur de cloche de Greenwich.

Axiom est le nouvel anathème d'une société arrivée aux confins de sa croissance économique ; telle que l'on nous l'impose aujourd'hui. Ici aussi, la culture et le libre arbitre (celui d'aimer ou de haïr) sont mis au pilori par un dirigeant tout puissant qui, sous couvert de paternalisme global, impose sa vision et son ordre moral. Un ordre moral absolutiste et dictatorial, cela va sans dire.
Jesus Hernandez, réalisateur du film a déclaré : « Archive ont produit un grand album qui fonctionnait comme un script de film. Notre rôle, notre challenge, c'était de mettre en images cette musique cinématographique et de transcrire la partition en film. C'est un des plus excitants projets auquel nous nous sommes attachés. »

 

                                              *******

 

Une terreur imposée, magnifiquement filmée et mise en musique….

 

Les 7 chapitres se suivent. A vous de trembler…….youyou29

 

Voir les commentaires

A Quimper le buste de Marianne fait polémique

A Quimper le buste de Marianne fait polémique

Le buste de Marianne créé par le plasticien Yannick Cohonner, qui avait investi la marie de Quimper le 15 juillet dernier, doit la quitter ce mercredi, rapporte Le Télégramme.

Dans chaque mairie de France, un buste de Marianne arbore fièrement un bonnet phrygien pour symboliser la République. Mais à Quimper, la municipalité a choisi de se démarquer. Car contrairement aux autres, la nouvelle statue est dotée d'une poitrine généreuse, et permet aux spectateurs d'admirer le corps sculptural du modèle jusqu'aux hanches.

Une oeuvre d'art pour le moins audacieuse, qui, selon la municipalité, ne s'attire pas les foudres des habitants. "La création est aussi faite pour titiller", explique au Télégramme Bernard Keraudren, le directeur de cabinet du maire de Quimper. 

Selon lui, il y a eu "quelques réclamations, mais rien de très virulent". La statue a été retirée plus tôt que prévue mercredi 23 juillet, la municipalité a décidé de remiser la statue au placard en raison de ses seins jugés trop volumineux.

A vous de juger.

Voir les commentaires

Le général de Gaulle sur Israël en 1967

Le général de Gaulle sur Israël en 1967

Monsieur Hollande notre Président et son 1er ministre Monsieur Valls,  me désolent profondément...

Rappelle de la conférence de presse du général de Gaulle sur Israël quelque peu après la guerre des 6 jours. C’était il y a 40 ans et depuis les choses ne se sont jamais améliorées. Il semble que pour la 1re fois de l’histoire de la Ve République la position de la France ait dévié... On peut difficilement aujourd’hui prononcer le mot "sioniste" dans les médias sans être accusé d’antisémitisme...

Voir les commentaires

Le guitariste Johnny Winter meurt en tournée.

Le guitariste Johnny Winter meurt en tournée.

Le guitariste et légendaire chanteur de blues américain Johnny Winter est décédé mercredi à Zurich (Suisse), selon une annonce faite sur sa page Facebook officielle. Légende du festival de Woodstock, ce musicien albinos au corps couvert de tatouages maintenait la flamme du blues texan avec sa voix éraillée et son style de guitare furieux.

«L'icône du blues du Texas Johnny Winter est mort à 70 ans. Il est décédé le 16 juillet dans sa chambre d'hôtel à Zurich. Sa femme, sa famille et les membres de son groupe sont bouleversés par la perte d'un être aimé et d'un des plus grands guitaristes du monde», indique un court communiqué. «Un communiqué officiel plus détaillé sera publié au moment approprié», poursuit le texte.

Actuellement en tournée, Johnny  Winter s'était produit tout récemment en France, au Cahors Blues Festival où il était de passage le 14 juillet. Il devait démarrer une tournée américaine au mois d'août et publier le 2 septembre un nouvel album «Step Back», avec de prestigieux invités comme Ben Harper, Eric Clapton ou encore Dr John.

Hommage à Johnny Winter et bonne écoute.

 

Voir les commentaires

Le festival Kan al Loar à Landerneau

Le festival Kan al Loar à Landerneau

Consacrée à la traditionnelle fête du Léon, l'ultime journée du 28eme Kann al Loar est marquée cet après-midi par le défilé des bagadoù et cercles celtiques au centre-ville de Landerneau.

Un week-end de commémoration et de festivités s'annonce avec un pipe band écossais, The Samarobriva Pipes and Drums.

On l'annonçait courte, la Grande Guerre. Soixante-dix ans plus tard on est toujours estomaqué face au nombre d'hommes qu'elle a happés. L'une des batailles particulièrement marquante reste la bataille de la Somme, durant l'été 1916, qui a emporté, pour la seule journée du 1er juillet, 20 000 soldats et a fait 40 000 blessés.

Le souvenir de toutes ces vies sacrifiées reste révoltant. Pour rendre hommage, tambour battant, aux poilus morts pour la France, la ville de Landerneau accueille celle d'Ovillers-la-Boisselle (Somme). The Samarobriva Pipes and Drums, force musicale et solennelle des sonneurs et batteurs, et par  le black watch, le costume imposant du pipe band.

Le pipe band à Kan al Loar.

Des échanges musicaux entre le bagad Landerne et le pipe band écossais sont évidemment prévus. Parce que, attention, ce n'est pas la même chose : « Le pipe band est très codifié, beaucoup plus que le bagad. Dans un pipe band, on retrouve de la cornemuse, de la caisse claire, des percussions. Dans le bagad aussi, seulement, on entend en plus la bombarde », d’après les spécialistes…

Un petit aperçu filmé avec mon petit appareil photo pas prévu à cet effet… enfin voilà ce que ça donne, l’ambiance était festive.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>